Dar El Berkeh

Demeure du 18ème siècle à Bater ⋅ Montagnes du Chouf

Dar El Berkeh ⋅ Le lieu

Dar El Berkeh est une demeure du 18ème siècle édifiée à Bater, un paisible village du Chouf, à proximité de Jezzine. Entourée d’oliviers pluricentenaires et surplombant des collines peuplées de cèdres et de pins, ce “palazzo” de pierres de taille est à la fois un écho à un riche passé et une invitation de quiétude au cœur d’une nature luxuriante.

Dar El Berkeh · L’histoire du lieu

En langue arabe, “berkeh” signifie bassin. Dar El Berkeh a été construit il y a trois siècles par Cheikh Saïd, notable et figure religieuse (Qadi Mazhab), qui a choisi le nom du lieu en référence au bassin de forme hexagonale situé à l’entrée du domaine et continuellement alimenté d’eau de source. Les villageois venaient consulter à Cheikh Saïd et les conversations se tenaient autour de la “berkeh”. L’édifice reflète l’architecture libanaise traditionnelle de l’époque, reconnaissable à la forme caractéristique des fenêtres et au toit plat. Trois générations ont vu le jour à Dar El Berkeh, patrimoine préserve de pères en fils, dont quelques portraits décorent les espaces intérieurs.

Une escapade intimiste à la montagne

Dar El Berhek dispose de quatre chambres, deux salles de bains et un grand jardin que vient compléter une piscine. Le lieu offre l’opportunité de s’immerger dans la nature, se détendre dans le jardin, méditer, et écouter le chant des oiseaux qui ont trouvé refuge dans cette partie des montagnes du Liban. Un délicieux petit-déjeuner composé de produits locaux sera servi tous les matins et le jardin bénéficiera de l’attention de Abou Fadi, ami proche de la famille.

  • ⋅ Capacité: jusqu'à 12 personnes
  • ⋅ Piscine
  • ⋅ Grand jardin et arbres fruitiers
  • ⋅ Le tarif inclut le petit-déjeuner
  • Tarif par nuit780$

Le tarif inclut la location de la maison dans son ensemble et le petit-déjeuner.

Les hommes derrière le lieu

Depuis maintenant 30 ans, Nabil et Nana veillent sur Dar El Berkeh. Chacune des générations ayant habité la demeure l’a adaptée à son rythme en prenant soin d’en préserver les racines. Dar El Berkeh a été transmis à Nabil par son père Abdel Beik et la famille a récemment choisi d’en ouvrir les portes aux visiteurs venus des quatre coins du monde. L’amour que porte le couple à la nature et la méditation a permis de conserver l’âme du lieu, qui reste encore aujourd’hui une parenthèse de quiétude et l’occasion d’un voyage dans le temps.

— Photos : Paul Gorra
     Mots : Reem Joudi

Top
Contact
Vous préparez votre voyage au Liban ?
Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Ecrivez-nous !
Abonnez-vous a la newsletter

Votre inscription a bien été prise en compte.

Merci de saisir un e-mail valide.

Problème technique, veuillez réessayer ultérieurement.

VOYAGEZ AVEC NOUS SUR FACEBOOK ET INSTAGRAM.

Regardez le Liban avec nos yeux, racontez le vôter et profitez d’offres exclusives.

Dites nous tout !

* Champs obligatoires

Merci de saisir correctement les champs encadrés en rouge.

Votre message a bien été envoyé.

* Champs obligatoires